Quatre façons d’utiliser les robots et l’intelligence artificielle pour surveiller l’avancement du chantier

L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) devient rapidement un facteur de réussite majeur dans le secteur de la construction aujourd’hui.

 

À mesure que la construction devient plus complexe, l’IA devient de moins en moins un luxe et de plus en plus une nécessité.





L’IA permet de gagner du temps en automatisant les tâches répétitives et en trouvant des modèles dans les données que les humains ne peuvent généralement pas voir. Ainsi, l’IA peut fournir des informations précieuses sur l’état d’avancement des projets, ce qui aide les entrepreneurs à prendre de meilleures décisions en matière d’organisation d’horaire et de budget.

Un nombre croissant d’entreprises de construction font des outils basés sur l’IA, tels que les robots, les drones, les lunettes de réalité virtuelle (RV) et les modèles prédictifs, une composante essentielle de leur stratégie commerciale.

L’IA de ces outils peut améliorer considérablement la planification de l’exécution de la construction, en permettant une mesure plus précise de l’avancement du chantier à tous les points de développement. Ces connaissances aident les entreprises de construction à assurer le suivi des travailleurs, des machines et des autres objets sur le chantier, créant ainsi un environnement de travail plus sûr et plus productif.

Dans cet article, nous présentons quatre des principales façons dont l’IA est utilisée pour surveiller l’avancement des chantiers.

Organiser un calendrier de projet réaliste

L’IA peut améliorer votre plan de traçage numérique pendant le processus de traçage du chantier. La technologie peut être utilisée pour établir des calendriers réalistes, détecter rapidement les problèmes de conception potentiels et identifier les aspects du positionnement qui doivent être développés ou affinés.

L’établissement de calendriers exige un temps considérable de traitement des données ainsi qu’un talent pour interpréter ces informations de manière à ce qu’elles soient faciles à comprendre par n’importe qui.

L’utilisation de l’IA peut toutefois faciliter la création de calendriers réalistes en établissant un plan initial qui prend en compte tous les aspects d’un projet.

L’utilisation de l’IA pour établir des calendriers réalistes facilite également la définition des attentes des équipes de construction et des fournisseurs dès le début. Les entreprises auront une meilleure idée du moment où elles doivent accomplir des tâches spécifiques, ce qui les aidera à planifier les ressources plus efficacement.

La technologie de positionnement laser vous montre avec précision où vos matériaux doivent être placés – sans besoin du ruban à mesurer. Utilisez la projection laser pour détecter les conflits potentiels à l’avance, réduisant ainsi le risque de reconstruction. Avec une précision laser de pointe, FramR accompagne le travailleur et réduit le risque d’erreur en positionnement de matériaux. Cela veut dire; une productivité hors pair et des coûts en moins!

Des mises à jour en temps réel sur l'avancement des travaux

Outre l’établissement de calendriers réalistes, l’IA peut également être utilisée pour suivre l’avancement du projet en temps réel en comparant les calendriers de travail prévus et réels.

L’outil peut être configuré pour alerter les responsables lorsque quelque chose semble déréglé dans le processus de planification, comme un retard ou un chevauchement de tâches qui pourrait rendre presque impossible pour les travailleurs de terminer tous les travaux à temps. L’IA fournit également des données sur ce qui doit être modifié et pourquoi. Ces informations permettent aux responsables de la construction d’ajuster leurs stratégies avant qu’il ne soit trop tard.

 

La capacité à identifier les problèmes potentiels dès les étapes de planification permet d’éviter les retards coûteux qui pourraient faire prendre du retard à un projet, voire annuler complètement sa date d’achèvement. Elle aide également les entreprises de construction à terminer les projets à temps et à respecter le budget à chaque fois, ce qui se traduit par une réduction des coûts pour les clients.

L’entreprise d’IA Droxel, par exemple, propose des robots équipés de caméras qui se déplacent sur le chantier de manière autonome. Ces robots sont essentiellement les yeux et les oreilles des chefs de projet.

Ils capturent un modèle numérique en 3D du chantier, puis le mesurent par rapport à des points de données pertinents, comme la nomenclature ou le modèle de modélisation des informations du bâtiment (BIM), afin de générer des informations précises sur l’avancement du chantier, ce qui permet d’alerter les chefs de projet sur les erreurs potentielles et les problèmes budgétaires à venir.

Déterminer les meilleures pratiques

Les outils alimentés par l’IA peuvent être utilisés pour établir les meilleures pratiques pour le secteur de la construction dans son ensemble.

En plus de fournir des mises à jour en temps réel sur l’avancement des travaux, les technologies d’IA permettent aux entreprises d’accéder à des données sur la façon dont d’autres entreprises ont mené à bien des projets similaires dans différentes régions et dans divers secteurs.Ces informations aident les gestionnaires à identifier les stratégies les plus efficaces afin qu’ils puissent rationaliser les processus et stimuler la productivité sur leurs propres chantiers.

Des outils tels que les stations totales robotisées (RTS) constituent une autre option prometteuse pour les chefs de projet. Les RTS permettent aux entreprises de construction de vérifier un plus grand nombre de points de données, ce qui génère des contrôles de qualité et des tracés précis plus rapidement. Elles peuvent étudier plusieurs zones sur le site, générant ainsi des données plus précises qui permettent aux chefs de projet de prendre rapidement des décisions éclairées.

Évaluer les besoins en chantier

L’IA peut également aider les entreprises à déterminer la meilleure configuration de travailleurs, d’équipements et de logiciels pour leurs chantiers à un moment donné.

Des robots comme Spot the Dog, développé par Boston Dynamics, génèrent des informations en temps réel sur des chantiers spécifiques en enregistrant des données sur tous les aspects, de la météo aux conditions de circulation, puis en comparant ces informations aux exigences spécifiques du chantier.

Les responsables peuvent ainsi identifier les risques potentiels et déterminer la meilleure façon de les atténuer avant qu’ils ne deviennent un problème.

En outre, un surplus de travailleurs ou d’équipements dans une zone du chantier peut devenir un goulot d’étranglement pour les autres équipes, ce qui peut entraîner des retards et des erreurs coûteuses.




De tels robots permettent de repérer ces sites et de proposer des suggestions sur les moyens les plus efficaces d’affecter ces ressources supplémentaires. Ils peuvent également aider à suivre l’emplacement des travailleurs sur le chantier, ce qui renforce la responsabilité du système.

Ce type d’information est particulièrement utile pour la planification en dehors des heures de travail traditionnelles, par exemple le soir ou le week-end, lorsque la circulation est plus dense et que les équipements existants ne fonctionnent pas aussi efficacement.

 

 

Le besoin d’informations précises et opportunes sur l’avancement du chantier est une préoccupation croissante des entreprises de construction. Les outils alimentés par l’IA peuvent contribuer à combler cette lacune en fournissant des mises à jour en temps réel sur l’avancement des travaux et en aidant les entreprises à identifier les stratégies les plus efficaces afin qu’elles puissent rationaliser les processus et stimuler la productivité sur leurs propres chantiers.

La capacité à identifier les problèmes potentiels dès les étapes de planification permet d’éviter les retards coûteux qui pourraient faire prendre du retard à un projet, voire annuler complètement sa date d’achèvement. Elle aide également les entreprises de construction à terminer les projets dans les délais et dans le respect du budget, ce qui se traduit par une réduction des coûts pour les clients et, en fin de compte, par de meilleurs bâtiments pour tous.

Auteure: Sophia Young Content Studio