FramR: un prisme ou une cible?

Afin de positionner le FramR sur le chantier et pouvoir projeter plans de construction, le projecteur doit connaître sa position dans l’environnement 3D.

 

Il existe de nombreuses façons de le faire, mais seules quelques-unes d’entre elles fournissent une précision adéquate. Récemment, nous avons changé l’un des outils de positionnement que nous utilisons afin d’obtenir une projection de qualité supérieure.

Un prisme ou une cible?

Parmi toutes les façons de prendre des mesures précises, l’attention de l’équipe s’est arrêté sur 2 d’entre elles, un prisme et une cible. Présentement, la plupart des tâches d’arpentage sont effectuées à l’aide d’un prisme optique, particulièrement depuis l’apparition des stations totales. Les prismes optiques sont simples à utiliser et offrent une précision de haut niveau. Toutefois, ils ont 2 points négatifs majeurs. Ils sont très fragiles et ainsi que dispendieux.

Une chose que nous savons tous avec certitude, c’est qu’un outil pour la construction doit être robuste. Peu importe à quel point vous y faites attention, il y a de fortes chances que quelque chose se produise. Dans cet esprit, nous avons décidé de reconsidérer l’utilisation d’un prisme pour le FramR. Nous sommes donc retournés au bureau avec l’objectif de trouver une autre méthode de mesure qui soit précise, fonctionne à longue portée et n’est ni fragile ni chère.

Voici ce dont nous avions besoin:

  • Doit fournir une précision de 0,1 mm
  • Fonctionne avec notre technologie
  • Facile à transporter
  • Résistant
  • Abordable

Nous avons trouvé la réponse : une cible en aluminium anodisé.

Vous voulez le voir en action? Contactez-nous.