Les 10 emplois d’été les plus chauds

Pour célébrer la sueur qui entre dans chaque projet de construction, nous avons pensé faire un compte à rebours des emplois extérieurs les plus chauds et les plus intenses dans le domaine de la construction en été.

De la part de toute l’équipe de Mechasys : profitez de l’été ! N’oubliez pas de vous hydrater et de protéger votre peau.

10. Peintre d’extérieur

Vous pourriez penser que ce travail n’a pas sa place dans ce décompte, mais demandez à toute personne ayant peint un mur noir au soleil pendant 8 heures si elle n’a pas chaud. Certaines couleurs peuvent être plus froides que d’autres, mais il y aura forcément de la sueur mélangée à la peinture sur le sol.

9. Couvreur de toits

Celui-ci est assez évident. Je veux dire que lorsque vous pensez à un travail qui doit être chaud cet été, la pose de toitures se présenterait certainement en haut de la liste. Travailler toute la journée sur des tuiles noires n’est pas ce pour quoi quelqu’un porterait un habit de neige.

8. Démolition

Ce n’est pas seulement l’un des métiers les plus chauds, mais aussi l’un des plus difficiles. Bien sûr, une bonne partie de ce travail fait appel à des machines lourdes, mais les gars sur le terrain, qui pelletent les décombres et transportent des centaines, voire des milliers de livres de matériaux par jour, ont la vie dure.

7. Charpentier

Je suis bien conscient que ce métier englobe une grande variété de travaux, mais il peut y avoir de multiples travaux très difficiles pour les charpentiers. Le carrelage par exemple, travailler le carrelage dans un espace climatisé est déjà difficile, devoir le faire dans la chaleur de l’été est encore pire.

6. Maçonnerie

Il n’est pas surprenant que déplacer des pierres et des briques lourdes toute la journée sous la chaleur puisse vous donner chaud. Je ne pense pas qu’il y ait grand-chose à dire de plus sur les raisons pour lesquelles ce travail est difficile, vous voyez ce que je veux dire.

5. Aménagement paysager

Quand j’étais plus jeune, mon père m’a dit que si je voulais perdre du poids en été, je devais faire du paysagisme. Il n’avait pas tort. Il s’agit d’un travail physiquement exigeant qui, au Québec, ne se fait que l’été, d’où la chaleur.

4. Travailleur de barres d’armature

Le travail sur les barres d’armature n’est certainement pas un exemple de travail léger et facile. Ces ouvriers sont à moitié courbés, manipulent de lourdes barres métalliques, travaillent à la chaleur, sur du béton. Ils sont ce qui vous vient à l’esprit en premier lorsque vous pensez à un travail robuste.

3. Ferblantier

Qu’il s’agisse de se suspendre à l’envers sur un toit noir pour installer des gouttières, ou de couper et souder le métal, ce travail n’est définitivement pas facile. La seule raison pour laquelle nous avons placé ce métier avant celui de monteur de barres d’armature est que celui-ci est effectué sur un toit.

2. Ciment et béton

Il suffit de rouler sur du ciment neuf pour comprendre pourquoi ce métier occupe l’une des premières places de ce palmarès. Imaginez maintenant y rester toute la journée.

1. Couvreurs à chaud

C’est certainement le travail le plus chaud qui soit. Ces gars-là ne travaillent pas seulement avec du goudron, mais aussi avec de longues torches et du matériel lourd.

Êtes-vous d’accord avec notre liste ? Votre emploi y figure-t-il ? Dites-nous pourquoi nous avons raison ou tort, nous adorons avoir votre avis. N’oubliez pas que, pendant ces vagues de canicule, il est important de garder une approche prudente du temps. Mieux vaut prévenir que guérir.