BIM : pourquoi c’est si important

Vous avez peut-être déjà entendu le terme BIM, que ce soit dans nos articles, en passant, dans une conversation, ou peut-être utilisez-vous le BIM dans vos projets de construction.

Au cours de la dernière décennie, de nombreux changements se sont profilés à l’horizon dans le secteur de la construction. La numérisation de l’industrie et la mise à jour constante des nouvelles façons d’obtenir et d’utiliser les données sur le marché. La plus populaire d’entre elles est le Building Information Modelling (BIM). Certains de nos lecteurs n’ont pas encore adopté le BIM et n’envisagent pas de le mettre en œuvre dans leurs activités dans un avenir proche. Je ne pense pas que cet article changera votre façon de travailler, soyons réalistes, mais j’espère qu’il vous incitera à envisager de mettre en place cette technologie.

Construire plus intelligemment

La modélisation des données du bâtiment est, par essence, une méthodologie. Il s’agit d’une méthode de communication présente tout au long du processus de construction, de la phase de pré-construction aux services post-construction. Dans sa forme idéale, elle vise à éliminer le besoin de RFI (Request for Information en anglais).

Il ne s’agit pas d’un logiciel. Il existe plusieurs logiciels utilisés dans le cadre d’un projet BIM. Ils peuvent être spécifiques à différentes tâches ou à la coordination dans le processus. Un logiciel différent s’appliquera davantage à vous.

Il peut s’agir d’un modèle. Le plus souvent, il est représenté sous la forme d’un modèle 3D du plan de construction. Idéalement, toutes les informations nécessaires au projet de construction se trouvent sur la représentation 3D. Comme vous pouvez vous y attendre, il y a beaucoup plus d’informations que ce dont vous avez réellement besoin pour faire votre travail, et c’est là que la complexité commence. Mais pour l’instant, concentrons-nous sur l’aspect général des choses. La représentation des plans d’architecture en 3D présente de nombreux avantages. Dans la phase de pré-construction, il est nécessaire que les entrepreneurs et les sous-traitants se réunissent et procèdent à une évaluation des collisions. Il est également possible de proposer à vos clients un simulateur de réalité virtuelle du projet.

Un autre avantage du BIM est son caractère interactif et collaboratif. Lorsque des modifications sont apportées par l’architecte ou d’autres participants au projet, elles sont automatiquement mises à jour sur tous les utilisateurs des fichiers.

Les étapes de la construction BIM

Comme vous pouvez l’imaginer, la majeure partie du travail sur un chantier de construction entièrement BIM se déroule avant que la pelle ne touche le sol. Pour les fins de cet article, j’ai simplifié et divisé en quatre étapes distinctes le processus de construction, mais cela reste une approche superficielle. Chacune de ces catégories est beaucoup plus complexe.

Conception

C’est la première étape du processus. Les plans sont conçus soit en 2D et transformés en plans 3D, ou mieux encore, conçus en 3D.

Analyse

Une fois les plans terminés, chaque partie impliquée dans le projet demande à ses coordinateurs BIM de se réunir et d’effectuer une coordination des conflits. L’objectif est de trouver autant de problèmes que possible avec les différents plans afin de les retravailler avant la phase de construction. Cela peut prendre un certain temps, mais il est important de prendre le temps de bien faire ce processus. Cela vous évitera des coûts énormes sur le chantier.

Construction

Une fois vos plans coordonnés, il sera possible pour l’entrepreneur ou le sous-traitant d’obtenir les plans spécifiques à son travail. À l’heure actuelle, les plans compatibles avec le BIM ne sont pas très courants sur le chantier, et de nombreux entrepreneurs travaillent encore avec des plans papier. C’est bien, mais si des modifications sont apportées juste après l’impression de vos plans, vous n’y aurez pas accès. Alors que les travailleurs qui détiennent les plans sous forme numérique sur une tablette ou un téléphone pourraient avoir un avantage supplémentaire.

Entretien

Enfin, une fois le bâtiment terminé, le logiciel BIM peut être utilisé pour gérer la maintenance et les réparations d’un bâtiment. Comme tout est enregistré et noté, il est plus facile d’identifier et de suivre les différents problèmes.

Pourquoi est-ce important ? 

Pourquoi devriez-vous vous intéresser au BIM ? Eh bien, ce que nous verrons au cours de la prochaine décennie, c’est l’apparition d’un fossé dans le secteur de la construction. Au Canada, 99 % des entreprises de construction sont des PME, c’est-à-dire qu’elles comptent moins de 500 employés ; et les petites entreprises, celles qui comptent moins de 100 employés, représentent 98 % du secteur de la construction.

La raison pour laquelle je souligne ce point est que la mise en œuvre du BIM nécessite des investissements et du capital. La plupart du temps, lorsque les affaires vont bien, il est difficile de décider de changer complètement la façon dont votre entreprise fonctionne pendant un projet. C’est pourquoi, la plupart des entrepreneurs qui ont adopté le BIM sont des gros contractants. Ils peuvent se permettre de changer et de couvrir les coûts à court terme. Les petits contractants peuvent manquer d’expertise ou d’investissement pour effectuer le changement.

Ce qui risque de se produire, c’est un écart entre les entreprises qui utilisent le BIM et ceux qui ne le font pas. Comme cette technologie est assez complexe, mais qu’elle permet aux entrepreneurs d’économiser du temps et de l’argent, ils détiendront un puissant avantage dans le processus d’appel d’offres. Le fait qu’elle permette de conserver la trace de grandes quantités de données affinera le processus d’appel d’offres et minimisera les excédents de matériaux, voire même la connaissance du taux de productivité exact de vos employés.

L’effet que cela aura est, comme la plupart des choses, « pour ceux qui ont, tout sera donné ; pour ceux qui n’ont pas, tout sera pris ».

Je n’essaie pas de vous effrayer pour que vous achetiez une nouvelle technologie, mais ce que je dis, c’est qu’il faut commencer dès maintenant à planifier la mise en œuvre de la BIM dans votre processus. C’est une tâche de longue haleine, qui ne peut être réalisée d’un seul coup, alors autant prendre de l’avance et faire partie des privilégiés.

J’espère que cet article vous a permis de mieux comprendre le fonctionnement de la modélisation des données du bâtiment et les raisons pour lesquelles vous devriez commencer à vous engager dans cette voie. Cet article est le premier d’une série sur le BIM, dans laquelle j’aborderai le sujet de manière plus approfondie. Votre avis nous intéresse : quel a été l’effet du BIM dans vos projets de construction ? Utilisez-vous actuellement ce modèle ? Devriez-vous le mettre en œuvre ? Pourquoi ou pourquoi pas ? Commentez, ou écrivez-nous, nous nous ferons un plaisir de lire votre opinion.